Ses jardins :



Évoquer le jardin de Conty ne saurait se faire sans comprendre le plus grand et le plus simple des secrets légués par la Rome Antique à la recherche des jardins parfaits, celui de l’axialité.
Mais celle-ci, construite à partir d’une allée ponctuée de cyprès évoquant la Toscane, se refuse à une rigidité géométrique pour laisser place à des fantaisies harmonieuses, s’inscrivant naturellement dans le relief du terrain et la douceur du paysage de collines environnant.
Cyprès, buis, géraniums, lauriers roses infusent tour à tour leur humeur au promeneur que leurs discours invitent à flâner. Les odeurs capiteuses de l’été périgourdin planent jusqu’aux prairies asséchées qui s’enfuient de toutes parts.
Dominique Savary, digne héritier de son père et de sa grand-mère, dans le souci de perpétrer cette tradition familiale tout en la faisant évoluer, a tout d’abord souligné et délimité le jardin horizontal entourant la maison par une rangée de petits buis, puis a créé un potager médiéval.
La Chartreuse a vu également ses toitures refaites, laissant apparaître les corniches et les génoises.

Réalisation © Abscisse